Rechercher

Le Rooibos : Ce n’est pas du thé !

Dernière mise à jour : juil. 1


Qu’est-ce que c’est ?

Confondu par beaucoup de personnes avec le thé, il est fréquemment appelé « thé rouge », mais en réalité le rooibos n’est pas du thé, autant sur un point du vue gustatif, géographique que botanique.

Le rooibos est un arbuste de la famille des légumineuses, nommé Aspalathus linearis

(ou «aspalathe» plus simplement). Ce petit buisson peut mesurer jusqu’à 2 mètres de haut et est couvert de feuilles vertes claires en forme d’aiguilles. Au printemps, il se pare de fleurs jaunes qui donnent des fruits contenant une unique graine.



D’où vient le rooibos ?

La plante est originaire d’Afrique du Sud, plus précisément du nord de la région du Cederberg, située 200km au nord du Cap. En Afrique du Sud, seul pays producteur, 350 fermiers cultivent le rooibos. C’est d’ailleurs la boisson nationale officielle du pays : on le consomme localement en infusion depuis plus de 300 ans, et il ne se fait connaître en Occident qu’à partir des années 1990. Son nom vient de l'Afrikaans et signifie "buisson rouge".

De nos jours, l’Afrique du Sud en produit annuellement plusieurs milliers de tonnes, dont près de la moitié est exportée vers l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Angleterre, le Japon, la Malaisie, la Corée du Sud, la Chine, la Pologne, l’Italie, la France et l’Amérique du Nord. L’Australie, ainsi que les Etats-Unis (Californie), se sont essayés en vain à cette culture.




La récolte et la fabrication du rooibos

Le rooibos est cueilli après la floraison entre octobre et décembre, la récolte commence généralement fin janvier et se termine fin mars. Cette opération consiste à couper les tiges de rooibos à environ 2/3 de leur hauteur.

Le buisson tout entier est récolté à la main. Une plante peut produire des feuilles pendant 10 ans.


Il s’agit d’une activité particulièrement éprouvante puisqu’elle s’effectue sous des fortes températures entre 40 et 45 degrés le jour. Des rouleuses interviennent ensuite, afin de libérer les huiles essentielles et de débuter la phase de fermentation. Les feuilles sont étalées sur une épaisseur d’environ 50 cm et sont vaporisées d’eau. A partir de cette étape, la plante va révéler sa couleur rouge et son goût unique. Cette phase de fermentation permet également au rooibos d’augmenter sa teneur en quercétol (antioxydant). Le rooibos est ensuite exposé au soleil pour sécher, puis est tamisé afin d’en retirer toutes les impuretés.



Différence Rooibos / Thé ?

Le rooibos est originaire d'Afrique du Sud et n'a rien à voir avec le camélia sinensis qui donne le thé. Totalement dépourvu de théine, il est plus riche en vitamines et minéraux que le thé et ne présente pas les mêmes vertus.